chaudière
étymologie
Du latin caldaria.

nom

SingulierPluriel
chaudièrechaudières

chaudière \ʃo.djɛʁ\ féminin

  1. (vieilli) Chaudron.
    • Une quarantaine de trappeurs et de guerriers comanches étaient disséminés çà et là, […], quelques-uns accroupis devant deux ou trois feux sur lesquels étaient suspendues des chaudières, où rôtissaient d’énormes quartiers de venaison, préparaient le repas de leurs compagnons. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […] : au sortir des presses, le jus est immédiatement amené dans des chaudières à double fond, où l’on fait circuler un courant de vapeur qui le porte à la température de 75 à 80° ; […]. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 125)
  2. Récipient clos, de cuivre, de tôle ou de fonte dans lequel l’eau se transforme en vapeur.
    • La vapeur, tant pour le service de la machine et d’une pompe spéciale que pour le chauffage des bassines, est produite par deux chaudières dont une de rechange. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Quatre heures après nous stoppions dans une clairière, décidés à renouveler la provision d’eau de la chaudière. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (Par extension) Appareil qui produit de l'eau chaude ou de la vapeur dont la circulation permet notamment de faire fonctionner le chauffage central.
    • Par régulation thermostatique, la chaudière se déclenche seulement si la chaleur solaire est insuffisante; néanmoins l’eau caloporteuse est préchauffée et réduit l’augmentation de température nécessaire.Notre sélection parmi les produits les plus performants », dans Copropriété & Travaux, n° 3 : automne 2007, page 29)
  4. (Pêche) (Désuet) Caudrette.
  5. (Héraldique) Meuble représentant un chaudron.
  6. (cyclisme) (Péjoratif) Coureur dopé.
  7. (Québec) Seau.
    • Est-ce que ta chaudière est pleine ?
  8. (Péjoratif) Chaudasse, femme qui paraît très portée sur le sexe.
    • C’est une chaudière celle-là !

traductions
traductions
Chaudière
étymologie
(XVIIIe siècle) Nom calqué de l’appellation des chutes qui se trouvent à son embouchure et qui prennent la forme « d’une chaudière (sceau) qui se remplit d’eau ».

nom propre

Chaudière \ʃo.djɛʁ\ féminin

  1. (Géographie) Affluent du Saint-Laurent prenant source dans le lac Mégantic.
    • Ce sont des jésuites venus de Québec pour évangéliser les Abénakis du Maine qui, les premiers, remontent la rivière Chaudière, corridor naturel d’échanges en direction du sud. (Nicole Pons, « Échappée en Chaudière-Appalaches », Montréal, Le Devoir, 2 mai 2009)
    • Le signal de pollution ponctuelle émanant des sources industrielles est peu documenté dans le bassin de la rivière Chaudière, comme partout ailleurs au Québec. (G. Thibault, État de l’écosystème aquatique du bassin versant de la rivière Chaudières : faits saillants 2004-2006, Québec, Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, 2008, p. 4)

traductions
  • allemand : Chaudière
  • anglais : Chaudière
  • espagnol : Chaudière
  • italien : Chaudière
  • russe : Шодьер



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français