cheminement
étymologie
 Composé de cheminer et de -ment.

nom


cheminement \ʃə.min.mɑ̃\, \ʃmin.mɑ̃\ masculin

  1. Action de cheminer.
    • Cette négation de la distance (dont le maître-mot est le rapprochement) doit en effet être considérée comme l’inverse de la conception médiévale, dans laquelle c’est l’épreuve de la distance qui fait le sens spatial des lieux : la distance n’existe pas en soi, mais uniquement dans le cheminement – lequel ne relie pas deux points mais en construit la distance et la différence. (Joseph Morsel et al., L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)
  2. (militaire) (vieilli) Marche progressive des travaux offensifs d’un siège.
    • Le cheminement des mineurs vers la place.
  3. Itinéraire.
    • Au fracas grinçant des roues, se devinait le cheminement des camions. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 41)
    • […] il s’avère nécessaire de sécuriser les cheminements piétons par la réalisation d’un trottoir… (Site de la ville de Salon-de-Provence : Opérations de voirie 2014)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français