chevreau
étymologie
Du moyen français chevreau, de l’ancien français chevrel, dérivé de chevre avec le suffixe diminutif -el, devenu -eau.
Synchroniquement,  composé de chèvre et de -eau.

nom

SingulierPluriel
chevreauchevreaux

chevreau \ʃə.vʁo\ masculin (pour une femelle on peut dire : chevrette, chevrelle)

  1. (Élevage) Petit d’une chèvre.
    • Le visiteur songe avec tendresse au beau dessin que Navez, le meilleur élève du vieux David exilé à Bruxelles, fit autrefois du gracieux Louis, pareil à un enfant de bas-relief antique, serrant contre soi son chevreau familier… (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 173)
  2. (mégisserie) Peau de chèvre ou de chevreau préparée.
    • […], il venait d'apercevoir, penchée sur un morceau de chevreau auquel elle cousait des élastiques, la silhouette invraisemblable, mais trop connue pour qu'il s'y trompât, d'une ancienne greloteuse haut cotée sur l’asphalte parisien. (Léo Trézenik, « Madame Jaquin », dans Les Gens qui s'amusent, Paris : chez E. Giraud, 1886, page 21)
    • Déjà il avait vendu à madame Desforges douze paires de gants de chevreau. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Le capitaine badin jusqu’au bout de sa badine passa son doigt ganté de chevreau blanc sur la culasse luisante de graisse de son pistolet-mitrailleur démonté et le considéra souillé en demandant d’un ton où l’insolence le disputait à la perplexité : « C’est ça que vous appelez un pistolet-mitrailleur propre ? » (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, pages 47-48.)
  3. (cuisine) Viande de cet animal.
    • […] ; puis il prit sur la grande table une portion de soupe et de chevreau bouilli, la plaça sur la petite table où il avait soupé lui-même, […]. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français