chroniqueur
étymologie
De chroniquer#fr|chroniquer et -eur#fr|-eur.

nom

SingulierPluriel
chroniqueurchroniqueurs

chroniqueur \kʁɔ.ni.kœʁ\ masculin (pour une femme on dit : chroniqueuse)

  1. (histoire) Auteur de chroniques.
    • Longpont nous force d’ajouter foi aux paroles de Guillaume de Nangis et à celles de tous les chroniqueurs qui ont parlé de l'incendie de 1131. (Ludovic Vitet, Études sur les beaux-arts: essais d'archéologie et fragments littéraires, vol.2, p.253, 1846)
    • L'historien n'a pas à délivrer des prix de vertu, […] ; les questions qui intéressent les chroniqueurs et passionnent les romanciers sont celles qu'il laisse le plus volontiers de côté. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence - Avant-propos de la première publication (1906), 1908)
    • Certains chroniqueurs prétendent même qu'il aurait étendu cette mesure à tous les juifs de son royaume, à l'instigation de l'empereur d'Orient, Héraclius, qui lui aurait fait savoir qu'aux dires de ses astrologues l'empire chrétien était menacé par un peuple circoncis. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • C’est aussi en tant que « roi de France » que Louis IX (saint Louis) est mentionné par divers chroniqueurs arabes de la fin du XIIIe ou du XIVe siècle, qui le désignent comme "Sanlûwis ibn Lûwis" et "rîdâfrans". (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux; L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat… , 2007)
  2. (presse) (audiovisuel) Rédacteur dans un journal, dans une émission de radio ou de télévision, spécialement chargé de la chronique.
    • Pourquoi ne pas avoir aussi mentionné que le préfacier de l’édition française de Human Nature, Alexandre Dorozynski, est un chroniqueur scientifique formé en Russie soviétique et spécialiste de Lénine ? (La démagogie est-elle génétique ?, dans Le Québec sceptique, n°58, p.17, automne 2005)
    • Les chroniqueurs rapportent que Nicolas Sarkozy, pour expliquer qu'il se sentait bien dans sa peau de Président, aurait dit qu'il avait la banane. (Charles Debbasch, Les orages de la Sarkozye: de la présidence impériale au pouvoir tempéré, L'Harmattan, 2011, p.51)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français