ciboire
étymologie
Du latin ciborium.

nom

SingulierPluriel
ciboireciboires

ciboire \si.bwaʁ\ masculin

  1. (Liturgie catholique) Coupe sacrée où l’on conserve les hosties pour la communion des fidèles.
    • À l’aide d’un de ces instruments, il ouvrit le tabernacle, en tirant d’abord le saint-ciboire, magnifique coupe de vieil argent, ciselée sous Henri II, puis un ostensoir massif. (Alexandre Dumas, ''Les Mille et Un Fantômes)
    • On aspergea d’eau bénite les draps du lit ; le prêtre retira du saint ciboire la blanche hostie ; et ce fut en défaillant d’une joie céleste qu’elle avança les lèvres pour accepter le corps du Sauveur qui se présentait. (Gustave Flaubert, Madame Bovary : mœurs de province)
    • Le vol des choses consacrées à Dieu était un sacrilège, parce que ce vol renfermait une profanation de choses saintes : tel était le vol des calices, ciboires, reliques, images et même des troncs d'église. (Adolphe Chauveau & ‎Faustin Hélie, Théorie du Code pénal, Bruxelles : Imprimerie typographique belge, 1844, vol.3, page 40)
  2. (Héraldique) Meuble représentant la coupe du même nom dans les armoiries. À rapprocher de calice, coupe et hanap.
    • D’azur, semé de croix recroisetées au pied fiché d’or, au ciboire de même, qui était anciennement du royaume de Galice safesubst illustration « armoiries avec un ciboire »

traductions
interjection

ciboire \si.bwaʁ\

  1. (Québec) (vulgaire) Juron manifestant la colère ou l’indignation.
    • Et une fois de plus sa voix s’élevait en jurons et en plaintes : Je te dis que je t’aurai… ah ! Ciboire !. (Louis Hémon, Maria Chapdelaine : récit du Canada français)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.034
Dictionnaire Français