cigare
étymologie
(1771) De l’espagnol cigarro emprunté au maya.

nom

SingulierPluriel
cigarecigares

cigare \si.ɡaʁ\ masculin

  1. Petit rouleau de feuilles de tabac préparé pour être fumé.
    • On ne fume plus que le cigare par tous les pays que nous avons parcourus. Il est vrai qu’en général on l’implante perpendiculairement dans une espèce de pipe bâtarde à bout d’ambre, avec laquelle il fait un angle aigu d’un aspect drolatique. La fumée monte ainsi par-dessus la tête du tabacolâtre et semble s’exhaler du tuyau d’une locomotive en miniature. Nous notons ce détail, insignifiant sans doute ; mais l’on continue si longtemps à décrire des mœurs disparues, qu’on nous le pardonnera. (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, pages 180-181)
    • Hurtaud alluma un cigare à la flamme d’une bougie qu’on lui tendit, et se rassit lourdement. (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • De mon cigare il ne me restait plus qu’un bout entre les lèvres, et, après en avoir aspiré les dernières bouffées, je le jette par-dessus le bord. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Choulette alluma un de ces longs et tortueux cigares italiens, traversés par une paille. Il en tira quelques bouffées d’une vapeur infecte, […] (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 126)
    • Il siégeait, au fond, sur une banquette, et fumait un cigare. Une indéniable sérénité se reflétait sur ses traits. Peut-être était-ce l’apaisante influence du cigare dont la bague rouge, ornée d'un somptueux écu gaufré d'or, indiquait sans discrétion le prix. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • À New-York, les banquiers étaient réunis. « Grand était leur trouble et longues les cendres de leurs cigares, » écrit "Time", revue jeune, impertinente, brillante. (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • Dit autrement, le gueuleton bien arrosé du bon vivant, amateur de viande et de cigare, n'a pas son équivalent chez l'adepte de la graine germée et du tofu mariné à la sauce soja. (Christian Camara & ‎Claudine Gaston, 150 idées reçues sur le corps humain, First Éditions, 2012)
  2. (Belgique) (populaire) Réprimande ; engueulade.
    • Il m’a passé une espèce de cigare
  3. (familier) (argot) Tête.
    • Troublé par cette constatation, je mets une table sur le large bureau de Thibaudin, une chaise sur cette table, et j’escalade le tout au risque de me défoncer le cigare... (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 136)
    • Hey, la pétasse à gros nichons, t’as de l’air dans le cigare ? (John Lang, Le Donjon de Naheulbeuk : la Couette de l’Oubli, Éditions Octobre, 2008, ISBN 978-2-915621-22-8, page 251)
synonymes
traductions
forme fléchie

cigare \si.ɡaʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cigarer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cigarer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cigarer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cigarer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de cigarer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français