cime
étymologie
Du latin cyma voir cumulus, culmus (« tige ») en latin, du grec κῦμα, kuma, « ce qui est gonflé ». (fin XIIe siècle) cyme.

nom

SingulierPluriel
cimecimes

cime \sim\ féminin

  1. Partie la plus haute d’une montagne, d’un rocher, d’un arbre, etc.
    • La cime de ces montagnes a-t-elle été de tout temps couverte de neige comme elle l’est en ce moment? (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, t. 1, 1833)
    • La frontière est passée, c’est l’Apennin qui commence. Un soleil gai luit sur les arêtes vives des cimes ; la poitrine aspire un air sain. (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol. 2, 1866)
    • Le paysage était d'une indicible grandeur. De tous côtés surgissaient des montagnes plongeant à pic dans la mer, tandis que leurs cimes neigeuses se perdaient dans les nuages; […]. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.31)
    • Bien qu’il connût la route, il s’avançait avec précaution, dans cette avenue que bordaient d’énormes arbres dont les cimes se perdaient dans l’ombre. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

traductions
forme fléchie

cime \sim\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cimer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cimer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cimer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cimer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de cimer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français