cinglant
forme fléchie

cinglant \sɛ̃.ɡlɑ̃\

  1. Participe présent de cingler.

adjectif

SingulierPluriel
Masculincinglantcinglants
Féminincinglantecinglantes

cinglant masculin

  1. Qui cingle, qui fouette.
    • il y eut un crépitement de mousquetterie, une pluie de balles s'abattait, cinglantes, rebondissantes, à leurs pieds. (Émile Zola, La Terre (1887))
    • Pendant de longues heures nous marchons en silence, ne regardant ni à droite ni à gauche, la tête baissée sous nos capuchons pour nous garantir de l'ondée cinglante. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 36)
  2. (Figuré) Caractérise une élocution courroucée, voire violente, qui n'appelle aucune réponse de la part du destinataire.
    • Une répartie, une riposte, une objection, une défense cinglante.
    • Je n'ai pas plutôt prononcé le mot que le rire cinglant de Carmen me fouaille de nouveau en pleine peau, comme une lanière. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 159)
    • Malika Boussouf, trente ans de journalisme, nous renvoie à une de ses dernières chroniques, cinglante, porteuse d'une grande colère, intitulée "Je voile ma sœur, et toi je te viole". (Vincent Remy, Opprimer, c'est sacré, Télérama n°3460, mai 2016)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français