circonscrire
étymologie
Francisation du latin circumscrībĕre, dérivé de scribere « écrire ».

verbe

circonscrire \siʁ.kɔ̃s.kʁiʁ\ transitif conjugaison

  1. Limiter alentour.
    • Sous la tente maure, une petite loge de tissus isole parfois la couche conjugale, tandis que sous la tente bédouine , une cloison de roseau circonscrit le horma (pluriel : harem), l'espace intime réservé à une épouse et à ses jeunes enfants. (Olivier D'Hont, Techniques et savoirs des communautés rurales : approche ethnographique du développement, Karthala, 2005, chap. 14, page 172)
    • (pronominal) Je ne mis plus les pieds dans le monde, au moins dans cette partie de la société où je risquais de me faire apercevoir et de rencontrer des souvenirs qui m’auraient tenté. Je ne m’enfermai pas trop à l’étroit, j’y serais mort d’étouffement ; mais je me circonscrivis dans un cercle d’esprits actifs, studieux, spéciaux, absorbés, ennemis des chimères, [...] (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 207)
    • Tumeur circonscrite, Tumeur bien distincte des parties auxquelles elle est contiguë.''
    • ''On dit de même
    • Inflammation circonscrite.
  2. (Géométrie) Décrire autour.
    • Circonscrire une figure à un cercle, Tracer une figure dont les côtés touchent le cercle.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français