circonspection
étymologie
Du latin circumspectio voir circonspect.

nom

SingulierPluriel
circonspectioncirconspections

circonspection \siʁ.kɔ̃.spɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. Manière d’agir ou de parler de celui qui est circonspect, qui fait attention aux circonstances.
    • Ma foi, il me recommande d'avoir plus de circonspection, je n'en manque pas. Hé ! diantre, je suis notaire et membre de ma chambre. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • les Swann se distinguaient par leur fierté, leur puissance et leur circonspection. (George R. R. Martin, A Clash of Kings ↗'', Traduction de l’anglais par Jean Sola, 1999)
    • — Songez, monsieur, que l’éducation des pauvres doit être faite avec beaucoup de circonspection et en vue de l’état de dépendance qu’ils doivent avoir dans la société. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 170.)
    • Or, dans la triangulation anglo-russe qui allait être entreprise, le choix du méridien devait être fait avec une extrême circonspection. (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais - 1872)
    • Et il fit pouët-pouët avec un klaxon en se tapant les cuisses de rire. Les deux agents secrets se regardèrent avec circonspection. (Maïkole, Permis de Tirer, 2010)
    • L’extrême petitesse de l’amortissement aux températures de la neige carbonique et de l’air liquide oblige à beaucoup de circonspections dans l’interprétation des résultats. (Archives des sciences physiques et naturelles, Institut de physique de l'Université, 1919, vol. 1 & 2, page 352)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français