clair de lune
étymologie
 Composé de clair et de lune.

locution nominale


clair de lune \klɛʁ də lyn\ masculin

  1. Clarté de la lune.
    • Les deux champions, également armés d’un gourdin, s’avancèrent dans le milieu de la clairière, afin de profiter le plus possible du clair de lune. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Souvent, la nuit, par les beaux clairs de lune, il se levait et restait à l’affût jusqu’à l’aube. (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Le vieux Jean-Claude avait eu son enfance bercée au récit des légendes de la Vouivre […] Sa grand’mère lui avait affirmé […] l’avoir vue de ses propre yeux, les soirs de clair de lune et les nuits d'étoiles, promener par les prés humides de la Moraie sa sveltesse robuste de serpent ailé. (Louis Pergaud, L’Assassinat de la Vouivre, dans Les Rustiques, éd. 1930)
    • Était-ce à cause du voisinage de l’hôpital Saint-Louis, dont les cheminées trapues se détachaient sur le clair de lune ? (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • (Par analogie)Le 26 octobre, une dépêche annonça que les Anglais avaient pris Bois-le-Duc après une attaque de nuit exécutée par des chars lance-flammes « au clair de lune artificiel ». (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p. 117)
  2. Tableau qui représente une vue prise au clair de la lune.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français