clapier
étymologie
De l'Provençal ancien clapier  composé de clap (« tas de pierre ») et de -ier. On retrouve cet étymon dans des noms de lieux comme Le Clapier, Méjannes-le-Clap ; en ancien français clappier (« monceau de pierre »).

nom

SingulierPluriel
clapierclapiers

clapier \kla.pje\ masculin

  1. (Géologie) Éboulis, pierrier.
    • Pour la plupart, je les ai trouvés dans des clapiers. Des éboulis au pied de ces parois vertigineuses quand tu marches en montagne. (Marc Roger, Grégoire et le vieux libraire, Albin Michel, 2019, page 122)
  2. (Par extension) (Élevage) Cabane où l’on élève des lapins domestiques.
    • C’est un lapin de clapier, se disait d’un mauvais lapin par comparaison au lapin de garenne, c'est devenu le lapin de consommation courante.
    • Les lapins clapiers ont varié pour la couleur du fauve au gris, au blanc, au noir ; ils ont auffi varié par la grandeur, la quantité, la qualité du poil […]. (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « De la dégénération des animaux », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1028.)
    • Près de ce banc se dressait, à la mode des vieux jardins vergers, une espèce de grand bahut en solives et en planches fort délabré, clapier au rez-de-chaussée, fruitier au premier étage. (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
  3. (Péjoratif) Lieu où sont entassés les gens dans des conditions misérables.
    • Comme toutes les malheureuses que la misère et l’embauchage ont traînées dans les clapiers d’une ville, elle éprouvait (…) cet étrange regret (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
  4. (vieilli) Ensemble des trous creusés dans une garenne par les lapins qui s'y retirent.
synonymes
(géologie)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français