cliquetis
étymologie
(XIIIe siècle)  Composé de cliqueter et de -is.

nom

cliquetis \klik.ti\ masculin

  1. Bruit que font des armes quand on les choque les unes contre les autres.
    • Leurs ordres étaient étouffés par le cliquetis des armes et les cris assourdissants de ceux à qui ils s’adressaient. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le vieillard et sa fille […] distinguèrent alors un bruit d'éperons et un cliquetis d'épées qui retentirent sous le sonore péristyle du château. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. (Par extension) Bruit semblable que font certains autres corps sonores lorsqu’on les remue ou qu’on les choque.
    • Ces lieux communs mythologiques et ce cliquetis de mots sonores, mais à peu près vides de sens, plurent au roi Sighebert et à ceux des seigneurs Francs qui, comme lui, comprenaient quelque peu la poésie latine. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Comme la cloison était mince, on entendait le cliquetis des fourchettes sur les assiettes dans la salle à manger. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Si j’étais resté en Bretagne, je serais toujours demeuré étranger à cette vanité que le monde a aimée, encouragée, je veux dire à une certaine habileté dans l’art d’amener le cliquetis des mots et des idées. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 90.)
    • Une voix monta, cadencée, accompagnée d'un cliquetis de bracelets... (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • Le moindre bruit la mettait à la torture et cette grande nerveuse mangeait seule, ne pouvant souffrir le cliquetis des couteaux et des fourchettes. (Julien Green, Nathaniel Hawthorne, dans Suite anglaise, 1927, Le Livre de Poche, page 118)
    • Le look rappeur, avec ses panoplies fashion, les étiquettes de marques qui dépassent et le cliquetis des bijoux autour du cou, ça fait marcher flouze et bizness. C'est pour ça qu'on préfère les rebeus habillés en dollars aux rebeues fagotées en foulard. (Lionel Labosse, Karim & Julien, Éditions Publibook, 2007, p. 68)
    • Ils s'engouffrèrent dans le tunnel du stade dans un grand cliquetis de crampons. (Antoine Bello, Mateo, 2013 ; collection Blanche, p. 181)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français