club
étymologie
De l’anglais club, le sens étymologique de « bâton » est un emprunt de la fin du XIXe siècle. On suppose que le sens de « groupe de personnes » est né de celui de « masse, agrégat » qui pourrait résulter de la comparaison avec la masse d’un gourdin ou d’une massue.

nom

SingulierPluriel
clubclubs

club \klœb\, \klʏb\ au Québec masculin

  1. Association groupant des membres ayant des activités collectives, des intérêts communs.
    • Il n’existait encore aucun café mais deux cercles qui en tenaient lieu : le club international de l’Anfa, […], et le cercle espagnol déjà nommé qui, tous deux, organisaient de temps à autre des soirées dansantes. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 18)
    • La maison est toujours pleine de monde, des repas avec animation, des concours de rummikub, de boules, des conférences, la chorale, le club informatique, le karaoké… (Les meilleures Maisons pour personnes âgées de votre région : Île-de-France, Senior Plus, 2005-2006)
    • L’Inde deviendrait alors le quatrième membre d’un club très fermé rassemblant les Etats-Unis, la Russie et la Chine. (Spatial : l’Europe face au défi des vols habités)
    • Le moins indécis des êtres, c'est quand même le partouzard. Il ouvre la porte du club privé, il se déloque, il vient avec une idée bien précise en tête : c'est jamais indécis un partouzard ! C'est même très décidé un partouzard. Quand on va à une partouze, c'est qu'on sait ce qu'on veut ! (Fabrice Luchini, Comédie française: Ça a débuté comme ça..., éditions Flammarion Québec, 2016, chap. 4)
  2. (En particulier) (histoire) Groupe politique durant la Révolution.
    • Les Montagnards, soutenus par les clubs, voulaient jeter en défi à l’Europe une tête royale. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • Ce 4 mars, Hébert, hargneux, enflammait les tribunes du club des Cordeliers pleines à craquer de « bonnets rouges ». Comme ceux qui venaient de le précéder au perchoir, il désignait Robespierre et ses alliés sans les nommer, préférant employer le mot faction. (Jean-Pierre Fournier La Touraille, Le jeu de quilles en or, Paris : Éditions Plon, 2014, chap. 26)
  3. (golf) (France) Canne à spatule de bois ou d’acier, utilisée pour frapper la balle de golf. Note: S’appelle bâton au Québec.
  4. Boîte de nuit.
    • Dans l’épanouissement d’un musicien de jazz, le fait de se produire en club est une étape primordiale. (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 31)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français