codification
étymologie
(1819) De l’anglais codification, attesté en 1817.

nom

SingulierPluriel
codificationcodifications

codification \kɔ.di.fi.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. (didactique) Action de codifier ou résultat de cette action.
    • La codification est un acte tranchant du législateur, qui coupe en quelque sorte le droit de ses origines, le fonde en entier sur la raison, la justice, l’intérêt public, l’accord et la dépendance mutuelle des différents articles, et le dispense de chercher des précédents ou des titres en dehors d’un instrument authentique, au delà du jour de la promulgation (Émile Boutmy, Des rapports et des limites des études juridiques et des études politiques, 1899)
    • La codification de la charia par les écoles et rites divers […] représente un modèle idéal de conduite qui a été et est souvent foulé aux pieds par la coutume, l'usage et la tradition locale. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.64)
    • Les lois représentent, entre autres choses, une codification d'une très large part de la morale publique. (Robertson Davies, Le Manticore, trad. Lisa Rosenbaum. Paris, Payot, 1989, p.75)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français