collège
étymologie
Du latin collegium.

nom

SingulierPluriel
collègecollèges

collège \kɔ.lɛʒ\ masculin

  1. (histoire) Chez les Romains, corporation.
    • Il y avait dans l’ancienne Rome des collèges de marchands.
  2. Corps ou compagnies de personnes revêtues d’une même dignité.
    • Le collège des pontifes, des prêteurs.
    • Le collège des cardinaux élit un nouveau pape.
    • Un collège de chanoines.
    • Convocation des collèges électoraux.
  3. (Par extension) (administration) Instance de direction collective.
    • Une délibération a été adoptée durant l’été par le collège de l’autorité indépendante. (Marc Rees, La Hadopi demande 9 millions d’euros pour 2020, NextINpact, 2 septembre 2019)
  4. (histoire) Établissement universitaire de l’ancien régime.
    • Dans leurs couvents moinillons et nonnettes,
      Dans leur collège écoliers et régents,
      Faisant entr’eux ballets et chansonnettes,
      S’évaltonnaient en joyeux passe-temps.
      (Richardet, poème italien de Scipione Forteguerri, traduit en vers français, chant XXX, Paris : Didot jeune, 1796, vol.2, page 397)
  5. (France) Établissement d’enseignement secondaire du premier cycle.
    • Mgr Jean-Marie-Malthias Debelay est né à Viriat (Ain) le 24 février 1800 d’une famille honorable. Il fit avec distinction, au collège de Bourg, ses classes de latinité. (Jacques-Paul Migne, Notice historique sur Mgr Debelay, dans Collection intégrale et universelle des orateurs sacrés, Paris : chez J.-P. Migne, 1856, tome 84 (2e série : vol.17), p.599)
    • Il nous semble être retourné au collège, de nouveau nous marchons en rang, nous faisons des devoirs et surtout des pensums, et l’on nous astreint au silence… (Jean Heimveh, Question d'Alsace, 1889)
    • Louis Pasteur alla d’abord à l’école primaire qui occupait une des salles-annexes du collège d’Arbois. L’enseignement mutuel était alors de mode. (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 11)
    • Dans le courant de 1914, il avait interrompu ses études, sur les conseils du directeur du collège, qui ne l’estimait pas de santé assez robuste pour affronter le difficile concours, et la guerre l’avait surpris à Biarritz, où il villégiaturait. (Un héros de la France : Guynemer, Paris : éd. Jean Cussac, anonyme, s.d (1918), non paginé)
  6. (Belgique) Établissement catholique d’enseignement secondaire.
  7. Établissement universitaire étranger.
    • Les collèges d’Oxford, de Cambridge, etc.
  8. (QC) Cégep, établissement de formation technique et pré-universitaire.
  9. (Par extension) Réunion des écoliers qui font leurs études dans un collège.
    • La rentrée du collège.
    • Tout le collège a été licencié.
    • Cela sent le collège, cela a un air de pédanterie.
    • Il sent encore son collège, se dit d’un jeune homme qui conserve encore dans le monde les manières du collège.
    • Amitié de collège, amitié formée au collège et continuée dans l’âge mûr.
  10. (Suisse) Établissement public ou privé d’enseignement du second cycle du second degré, gymnase.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.038
Dictionnaire Français