commenter
étymologie
Du latin commentari.

verbe

commenter \kɔ.mɑ̃.te\ transitif intransitif conjugaison

  1. Interpréter par un commentaire, par des commentaires.
    • (transitif) — C'est ici qu'intervient le « Sturm-Lokal », la brasserie qui sert d'annexe à chaque « Sturm-Kaserne ». On s'y réunit le soir pour commenter le Coran brun en buvant des chopes. (Xavier de Hauteclocque, La tragédie brune, Nouvelle Revue Critique, 1934, p.78)
    • Le pire dans tout ça c'est que Coco a posté la vidéo sur le net, la garce, pleins de gens l’ont vue et commentée, il n'y avait que des « lol, mdr, xptdr, lmao... ». (Carol L. Bing, Madi, un conte de faits : Une comédie romantique déjantée, traduit de l'anglais (Inde), éd. Publishroom, 2016, chap. 7)
    • Mon père avait déplié son journal, L'Express de l'Est, dirigé par M. Chatelain, un ex-Kédale. Il commentait' les nouvelles. (Marcel Thomas, L'enfant du siècle se souvient: Mémoires, Éditions Criterion, 2018)
    • (Absolument)Il sait très bien commenter.
    • (intransitif) — Il commente sur tout. - Je ne crains point que l’on commente sur mes actions. - Il n’y a point à commenter là-dessus.
  2. (Par extension) Ajouter malignement à la vérité de la chose.
    • Ces propos seront répétés, déformés, commentés.
  3. (programmation) Désactiver temporairement une partie d’un code source en la transformant en commentaire.
    • Commente cette ligne pour voir si c’est elle qui cause l’erreur de segmentation.
antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français