commis
étymologie
De commettre.

nom

commis \kɔ.mi\ masculin, singulier et pluriel identiques (pour une femme on dit : commise)

  1. Celui qui, dans une administration, une banque ou une maison de commerce, est chargé d’un emploi dont il doit rendre compte.
    • Le sel était alors déchargé sous la surveillance d'un receveur et d'un « commis aux descentes » qui assistaient également à son mesurage et à son « empotassement » par masses séparées dans des salles situées à l'abri des inondations. (Bernard Briais, Contrebandiers du sel : La vie du faux saunier au temps de la gabelle, Paris : Éditions Aubier Montaigne, 1984, page 15)
    • Il y a 100 ans cette année, un modeste commis aux brevets de Berne, en Suisse, publiait les principaux éléments de sa théorie dite de la relativité. (Denis Hamel, Albert Einstein, astrologue ? Vous voulez rire ? La fin d’un canular, dans Le Québec sceptique, n°57, p.31, été 2005)
    • Il a plusieurs commis sous ses ordres.
  2. Personne qui fournit une aide dans certains métiers.
    • Un commis cuisinier, un commis boucher.
  3. (Québec) Employé de bureau subalterne.

traductions
traductions
traductions
traductions
forme fléchie

commis \kɔ.mi\

  1. Participe passé masculin de commettre.
    • Selon les uns, dans la street culture, chaque larme correspond à un meurtre commis. (revue Les inrockuptibles, 2007)
  2. Première personne du singulier du passé simple de commettre.
  3. Deuxième personne du singulier du passé simple de commettre.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français