compétitrice
étymologie
Du latin competitrix.

nom

SingulierPluriel
compétitricecompétitrices

compétitrice \kɔ̃.pe.ti.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : compétiteur)

  1. Celle qui a des objectifs ou des besoins identiques à d’autres.
    • Nous avons eu des guerres civiles; mais mon avènement et la mort de ma compétitrice ayant amené la fusion des partis, j’ai la satisfaction de vous annoncer qu’elles ne se renouvelleront plus. (P. J. Stahl, directeur, Scènes de la vie privée et publique des animaux, Hetzel, 1842, p. 69)
    • À moins que ce rôle soit dévolu à cette compétitrice massive, main à la hanche, robe retroussée sur un jupon écarlate, seule tache vive sous le ciel pastel. (Denise Gellini, Louise Abbéma, peintre dans la Belle Époque, 2006, p. 84)
  2. (sport) Cellle qui participe à une compétition.
    • Gaby Irvoas confiait il y a quelques jours : « Cette saison s'est fort bien terminée pour nos jeunes savateuses et savateurs. Depuis plusieurs années, l'école de savate de la MJC présente des compétiteurs et compétitrices jusqu'en finale du championnat de France.Savate et boxe française. Une nouvelle appellation », le 21 août 2013, page Quintin, sur le site du Télégramme de Brest (www.letelegramme.fr))
    • Passionnée d’athlétisme, Maëlle est une grande compétitrice. (Nathalie Somers, Fous rires, je t’aime et vive la vie !, Fleurus, 2013)
  3. (biologie) Concurrente dans le domaine végétal, animal.
    • [La renouée possède] des composés chimiques particulièrement intéressants synthétisés par cet alien végétal : de quoi la défendre contre les pathogènes et devenir une compétitrice redoutable pour les plantes qui l’entourent. (Vincent Tardieu, Vive l’agro-révolution française !, Humensis, 2015)
synonymes
traductions
forme fléchie

SingulierPluriel
Masculincompétiteurcompétiteurs
Féminincompétitricecompétitrices

compétitrice \kɔ̃.pe.ti.tʁi\

  1. Féminin singulier de compétiteur#fr|compétiteur.
    • Une durée de vie relativement longue et la présence fréquente de bourgeons dormants ajoutées aux caractéristiques précédentes, font considérer ces plantes comme de stratégie typiquement « compétitrice » au sens de Grime (1978). (Collectif, Revue d’écologie: la terre et la vie, Société nationale de protection de la nature et d’acclimatation de France, 1992 p. 129)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français