compagne
étymologie
Forme féminine de l’ancien français compaing (voir copain) issu du bas latin com-panis, soit « celle avec qui on mange le pain ».

nom

SingulierPluriel
compagnecompagnes

compagne \kɔ̃.paɲ\ féminin

  1. Féminin usuel de compagnon : Celle qui partage le sort de quelqu’un.
    • La supérieure des béguines, […], ne put suivre ses compagnes : le lendemain, on la trouvait dans la cave du béguinage, asphyxiée, les bras en croix. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.205)
    • A Armenonville, à une table voisine de la nôtre, un sous-lieutenant de dragons enlace de son bras le buste de sa trop bruyante compagne et laisse voir ainsi au poignet un tatouage d'escarpe... (Michel Corday, L'envers de la guerre : journal inédit 1914-1916, Flammarion, 1932, p.145)
    • Vous fûtes les compagnes de ma captivité. — La tourterelle gémit quand elle a perdu sa compagne.
  2. Jeune fille par rapport à celles qui font leurs études avec elle.
    • Compagne de collège, de cours.
  3. Femme par rapport à son mari.
    • Il est mort le 12 juillet 1935, dans une retraite sereine, entourée de sa vaillante compagne, modèle de dévouement et de courage, et de ses enfants. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • D'où mon irritation contre ceux qui pratiquent le « ne pas se gêner », soit en fumant malgré l'affiche qui l'interdit, soit en se tenant avec leur compagne dans un lieu public comme s'ils étaient dans le même lit, […]. (Julien Benda, Mémoires d'infra-tombe, collection La Nef/éd. René Julliard, 1952, p. 34)
  4. (Figuré) Chose qui en accompagne d’autres, qui s’y trouve ordinairement jointes.
    • La médiocrité, compagne du repos. — Les infirmités, compagnes de la vieillesse.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.038
Dictionnaire Français