compensation
étymologie
Du latin compensatio.

nom

SingulierPluriel
compensationcompensations

compensation \kɔ̃.pɑ̃.sa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d'établir un équilibre entre deux choses complémentaires ou antagonistes.
    • Par un savant jeu d’avances et de compensations, ils laissaient successivement croire aux fervents des deux partis qu’ils étaient leurs hommes pourvu toutefois que le confident eût provoqué cet aveu par l’offre de deux ou trois bouteilles de picolo de l’année […]. (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Dédommagement d’un mal par un bien, d’une perte par un profit, d’un inconvénient par un avantage, d’une valeur moindre par un supplément.
    • Le brave homme se fit payer deux ducats, mais en compensation il m'enveloppa de sa grosse houppelande, et me chanta deux ou trois chansons mecklembourgeoises qui me parurent assez jolies. (Ivan Tourgueniev, Un incendie en mer, juin 1883, dans L'Exécution de Troppmann et autres récits, Stock, 2000, p.178)
    • Mais le temps n’est pas à philosopher ; il nous faut éclairer le lecteur, que l’on gruge assez souvent pour lui fournir, en compensation, un conseil utile ; quel prix devez-vous mettre à votre parlementaire ? (Boris Vian, Le prix d’un parlementaire, 1953)
    • Cela doit entrer en compensation de la perte qu’il a faite.
    • Cela mérite, cela demande une compensation.
    • Il n’y a pas lieu à compensation.
    • Il lui céda cela en compensation.
    • Caisse de compensation, organisme d’assurance, sous forme de mutuelle entre les employeurs, destiné à supprimer tout risque d’inégalité dans les charges de famille de leurs employés.
    • (philosophie) Système des compensations, système qui prétend qu’il y a compensation de bien et de mal dans toutes les conditions de la vie.
  3. (droit) Libération réciproque entre deux personnes qui se trouvent être à la fois créancières et débitrices l’une de l’autre.
    • La compensation s’opère de plein droit.
  4. (Comptabilité) Mécanisme consistant à faire le bilan des positions (ordres d'achats et de ventes) pour en établir le solde net. Cela permet de limiter les échanges entre les établissements bancaires.
  5. (Bourse) Opération par laquelle celui qui a acheté et revendu une valeur à terme se substitue, au terme fixé, à celui à qui il a vendu.
    • Cours de compensation, prix fixé, selon les cours, pour la liquidation périodique des marchés à terme sur les valeurs cotées à la Bourse.
  6. (Aéronautique) (militaire) Correction de l'effet des réactions aérodynamiques sur les gouvernes d'un avion en vue de réduire les efforts sur les commandes de vol généralement obtenue à l'aide de surfaces auxiliaires appelées « compensateurs ».
  7. (Médecine) Réaction de l'organisme qui compense les effets d'une maladie pour maintenir l’équilibre physiologique.

traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français