complémentaire
étymologie
(XVIIIe siècle) Dérivé de complément.

adjectif

SingulierPluriel
complémentairecomplémentaires

complémentaire \kɔ̃.ple.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui sert à compléter.
    • L'histoire, n'en déplaise aux élitistes et aux complotistes, faces complémentaires d'une même incompréhension, est faite par les masses, aisées, pauvres ou médiocres. (Emmanuel Todd, Les luttes des classes en France au XXIe siècle, Éditions du Seuil, 2020, p. 31)
    • Couleurs complémentaires, Couleurs qui se font mutuellement valoir.
    • Jours complémentaires s’est dit, dans le Calendrier républicain, des Cinq ou six jours que l’on comptait à la fin de l’année pour compléter le nombre de trois cent soixante- cinq ou trois cent soixante-six jours, les mois de ce calendrier n’étant chacun que de trente jours.
  2. (Géométrie) Dont la somme vaut un angle droit.
    • Angles complémentaires.
  3. (physique) Dont la réunion forme la couleur blanche.
    • Couleurs complémentaires.

traductions
nom

SingulierPluriel
complémentairecomplémentaires

complémentaire \kɔ̃.ple.mɑ̃.tɛʁ\ masculin

  1. (Mathématiques) Complémentaire d’une partie X d’un ensemble Y : ensemble des éléments de Y n’appartenant pas à X.
  2. Complément.
    • Parmi les couleurs le rouge est le complémentaire du vert, le bleu de l’orange. Il ne vient à l’idée ni au rouge ni au vert de protester. (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 41)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français