complaisamment
étymologie
Dérivé de complaire, par son féminin complaisant, avec le suffixe -ment.

adverbe

complaisamment \kɔ̃.plɛ.za.mɑ̃\

  1. Avec ou par complaisance.
    • La petite personne se laissa complaisamment saisir par la taille quand elle fut debout sur le bord de la voiture, […]. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • L’incrédulité de Bert était ébranlée. Il posait des questions, et le soldat y répondait complaisamment. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 24 de l’éd. de 1921)
    • Ce prologue le fatiguait, mais il ne pouvait l’écourter. L’éloquence fait partie de la fonction ; et il en avait trop complaisamment composé les périodes pour se priver de la satisfaction de s’entendre les phraser et de jouir de ces cadences étudiées. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • (ironique) — '' Il parle trop complaisamment de lui.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.694
Dictionnaire Français