concours de circonstances
étymologie
De concours et circonstance.

locution nominale

concours de circonstances \kɔ̃.kuʁ də siʁ.kɔ̃s.tɑ̃s\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. Ensemble de circonstances qui, ensemble, contribuent de façon non planifiée à quelque chose.
    • Fleming n’a pu découvrir la pénicilline et Florey exploiter cette découverte que parce qu’ils ont bénéficié de deux extraordinaires concours de circonstances.
    • Quid du risque présenté par un voyageur qui rapporterait [par avion dans ses bagages] un jambon porteur de peste porcine? Il rentre en France, pique-nique avec et abandonne un bout de sandwich dans l’herbe ; un sanglier le récupère, contracte la malpeste porcine et la transmet à des porcs d’élevage. Voilà comment la maladie pourrait par un concours de circonstances réapparaître en France (« Ces denrées qu’il ne faut surtout pas rapporter dans ses bagages », Life, 27 juin 2013)
    • Sa chance [à Marion Bartoli à Wimbledon], c’était aussi d’avoir bénéficié d’un "concours de circonstances", comme elle l’évoque en référence aux favorites prématurément sorties. De fait, l’Auvergnate, que les bookmakers plaçaient à une cote de 125 contre 1 à l’ouverture du tournoi, n’aura pas eu besoin de taper plus haut que la 17e mondiale (Stephens en quart). (« De Londres à la lumière », Le JDD, 7 juillet 2013)
    • Le juge se retrouve président par hasard. […] Rien ne prédestinait ce magistrat de 67 ans à occuper la fonction suprême. C’est un étonnant concours de circonstances qui l’a mené là : Mansour a, selon la procédure légale, hérité du fauteuil de raïs en tant que président de la Haute Cour constitutionnelle. (Marwan Chahine, « Adly Mansour, inconnu illustre », Libération, 5 juillet 2013)
  • Un concours malheureux de circonstances,
  • Un concours de circonstances malheureux,
  • Un malheureux concours de circonstances.



  • Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
    Dictionnaire Français