concubinage
étymologie
 Composé de concubin, concubine et -age.

nom

SingulierPluriel
concubinageconcubinages

concubinage \kɔ̃.ky.bi.naʒ\ masculin

  1. État d’un couple qui vit ensemble comme si les deux membres étaient mariés.
    • Samuel connut toutes les tortures de la jalousie, et l’abaissement et la tristesse où nous jette la conscience d’un mal incurable et constitutionnel, — bref, toutes les horreurs de ce mariage vicieux qu’on nomme le concubinage. (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 71.)
    • Elle préférait encore aller chez une de ses amies qui vivait en concubinage avec un homme. (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Depuis que les mœurs étaient devenues moins rigides, beaucoup d’hommes libres à Rome et en Italie vivaient en concubinage avec des affranchies. (Alfred Naquet, Vers l’union libre ↗, E. Juven, Paris, 1908)
    • (Figuré) Le phénomène de la croyance ou de l’admiration, qui n’est qu’une croyance éphémère, s’établit difficilement en concubinage avec l’idole. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français