conférence
étymologie
Du bas latin conferentia (voir conférer), réfection, sur une base plus aisément liée au verbe, du latin classique collatio qui nous donne collation#fr|collation.

nom

SingulierPluriel
conférenceconférences

conférence \kɔ̃.fe.ʁɑ̃s\ féminin

  1. Entretien que deux ou plusieurs personnes ont ensemble sur une affaire ou une matière sérieuse.
    • Une conférence avait lieu entre le corsaire, son lieutenant et l'un des matelots qui paraissait remplir les fonctions de contre-maître. Quand la discussion, qui dura peu, fut terminée, le matelot siffla ses hommes. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  2. Réunion de diplomates, dans certaines circonstances, pour conférer ensemble.
    • A la même époque, j’allai à Mexico en tant que délégué du Chili à la Conférence du désarmement pour l’Amérique latine. Je signai, en tant que plénipotentiaire, le traité d’interdiction des armes nucléaires en Amérique latine. (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974, p.221)
    • Le Président de la République d’Indonésie, le Président des Philippines, et le Premier Ministre de la Fédération de Malaisie, réunis en une conférence au sommet, à Manille, du 30 juillet au 5 août 1963, […], conscients de l’importance historique d’une rencontre qui les réunit pour la première fois en tant que dirigeants d’États souverains […] (Déclaration de Manille par les Philippines, la Fédération de Malaisie, et l’Indonésie, ONU, 1963)
  3. (religion) discours#fr|Discours prononcé en chaire, dans lequel on examine tout point de doctrine, de morale religieuse ou de discipline ecclésiastique.
    • Les conférences de Massillon.
    • Suivre les conférences d’un prédicateur.
  4. leçon#fr|Leçons données dans certaines écoles ; causeries débitées devant un public.
    • C'est pour ce même motif que l'enseignement rapide des conférences est si particulièrement inutile. On y apprend à croire et non pas à raisonner, ce qui serait encore une manière d'agir et de vivre. (Remy de Gourmont, Le Chemin de Velours - Nouvelles dissociations d'idées, Mercure de France, 1902, éd. 1911, p. 172)
  5. Réunion de jeunes avocats et d’étudiants, dans laquelle on discute des questions de droit, de philosophie, d’histoire et de littérature, pour s’exercer à parler en public.
    • Former une conférence.
    • Faire partie d’une conférence.
    • Être d’une conférence.
  6. (religion) (histoire) Groupe local d’une association pieuse dont le but est de venir en aide aux pauvres par des aumônes matérielles ou spirituelles.
    • Conférences Saint-Vincent de Paul.
  7. Variété de poire.

traductions
traductions
traductions
traductions
forme fléchie

conférence \kɔ̃.fe.ʁɑ̃s\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de conférencer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de conférencer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de conférencer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de conférencer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de conférencer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français