confrontation
étymologie
Du latin médiéval confrontatio.

nom

SingulierPluriel
confrontationconfrontations

confrontation \kɔ̃.fʁɔ̃.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de confronter des personnes ou des choses.
    • Pas encore, répondit Camuso; mais demain, après votre confrontation avec Jacques Collin, vous serez sans doute libre. (Honoré de Balzac,Splendeurs et misères des courtisanes, 1838)
    • Le Beaujolais, qui a connu après la Seconde Guerre mondiale à la fois un enrésinement massif et une extension viticole grâce au succès du Beaujolais nouveau, offre un terrain particulièrement riche pour étudier la confrontation, voire le conflit entre la vigne et la forêt résineuse. (Vincent Moriniaux, En Beaujolais, du pin et du vin, dans Forêt et vigne , bois et vin XVIe-XXe siècle, L'Harmattan, 2002, p.173)
    • La connaissance, dis-je, avancera par la discussion, la confrontation, parlons... (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, page 897)
    • Le cours de cette année a poursuivi l'étude des moyens d’expression de l'espace dans l’art paléolithique et, par confrontation, dans différents arts rupestres postérieurs. (André Leroi-Gourhan, L'art pariétal: langage de la préhistoire, Éditions Jérôme Millon, 1992, p. 245)
    • […] lorsqu'une interpellation a lieu, on nous demande de réentendre les baceux et d'organiser la confrontation avec les policiers de la brigade, à une seule fin : permettre aux parquetiers d'être plus à l'aise devant les avocats.Sécurité publique au quotidien — la parole aux acteurs de terrain », table ronde animée par Frédéric de Lanouvelle, publiée dans La police de sécurité publique en France : Quelles ambitions pour demain ?, ouvrage collectif, Éditions du Cerf, 2019)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français