consolateur
étymologie
Du latin consolator.

nom

SingulierPluriel
consolateurconsolateurs

consolateur \kɔ̃.sɔ.la.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : consolatrice)

  1. Celui qui console, qui s’efforce de consoler.
    • Elle laissa couler ses larmes, en répandit aussi, et lui accorda cette douceur nécessaire à un cœur affligé : cette liberté de se plaindre, de gémir, que des consolateurs insensibles ou maladroits croient devoir gêner, restreindre, nous ôter même ! (Marie-Jeanne Riccoboni , Histoire d’Ernestine, 1762, édition Œuvres complètes de Mme Riccoboni, tome I, Foucault, 1818)
    • Rébecca, s’apercevant que toutes les tentatives qu’elle avait faites pour le consoler n’avaient abouti qu’à réveiller de nouveaux sujets de plainte, eut la sagesse de se désister de ses vains efforts ; conduite prudente, que nous recommandons à tous ceux qui s’érigent en consolateurs et conseillers de suivre en pareille circonstance. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Je ne cherche pas une consolation mais le repos, le calme, l’oubli. Ce n’est pas que les consolateurs m’eussent manqué, si j’avais voulu prendre un amant. (Jane Loubet-Manadé; Adieu, dans La Proue, n° 11, Novembre 1930)

traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinconsolateurconsolateurs
Fémininconsolatriceconsolatrices

consolateur \kɔ̃.sɔ.la.tœʁ\ masculin

  1. consolatoire#fr|Consolatoire.
    • J’avais voulu essayer de rendre des forces à Solange, qui pleurait, renversée dans mes bras, et les paroles consolatrices m’avaient manqué, parce que la consolation n’était pas dans mon cœur. (Alexandre Dumas, ''Les Mille et Un Fantômes)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.054
Dictionnaire Français