consonne
étymologie
(1529) Du latin consona (sous-entendant littera : « [lettre] consonne, dont le son se joint à celui de la voyelle »), de consonus voir consoner, consonant, consonance.

nom

SingulierPluriel
consonneconsonnes

consonne \kɔ̃.sɔn\ féminin

  1. (linguistique) Son de la voix produit par les différents organes de la bouche et qui en sort plus ou moins librement.
    • Toutes les consonnes qu’il ne pouvait prononcer figuraient comme autant de duretés dont il était incapable. (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 24)
    • Du point de vue articulatoire, la différence fondamentale entre voyelles et consonnes est la suivante : alors que, pour les voyelles, l’air laryngé ne rencontre aucun obstacle, pour les consonnes, il y a toujours un obstacle, que ce soit un rétrécissement du canal buccal ou une obstruction complète, mais momentanée. (Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, 1994)
    • Les consonnes subissent dans les langues celtiques divers traitements linguistiques dont la lénition interne. Ainsi les noms Péron, Pédron, Pezdron et Pezron sont tous des variantes d'un nom latin initialPetronem. Hormis le premier nom, les autres sont des archaïsmes. (Albert Deshayes, Les noms de famille bretons, dans Revue française de Généalogie, N) spécial 'Noms de familles'', 2e semaine 2010, note page 47)
    • Les consonnes \b\, \p\ sont formées par le desserrement brusque des lèvres qui laissent passer le son.
    • La consonne \t\ se prononce en appuyant la langue contre la rangée inférieure des dents.
  2. Désigne aussi les lettres de l’alphabet autres que les voyelles.
    • En français, les consonnes sont : B C D F G H J K L M N P Q R S T V W X Z.
    • Ajoutons ici que l’alphabet zend est composé de quarante-huit caractères, dont trente-deux consonnes et seize voyelles, nombre presque égal à celui des lettres qui composent l’alphabet dêvanâgary, qui a seize voyelles et trente-quatre consonnes. (John Chardin, ‎François Pétis de La Croix, ‎Louis Langlès, Voyages du chevalier Chardin en Perse, et autres lieux de l’Orient, 1811)
antonymes
traductions
forme fléchie

consonne \kɔ̃.sɔn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de consonner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de consonner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de consonner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de consonner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de consonner.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français