consternation
étymologie
Du latin cōnsternātiō.

nom

SingulierPluriel
consternationconsternations

consternation \kɔ̃s.tɛʁ.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Abattement profond à la suite de quelque accident inattendu.
    • C’est à la fois la consternation et le chaos complet lorsque Pablo et sa bande font irruption dans la salle du conseil, armes à feu et rasoirs au poing. (Gore Vidal, Duluth, 1983)
    • Le 10 de ce mois, un triste accident a jeté la consternation dans un des quartiers de la paroisse St.-Jacques. (Album roussillonnais (Perpignan) du 15 mars 1840)
    • Un soir pluvieux, Corinne laissa entendre qu'elle était amoureuse. J'allais m'en montrer consterné mais je craignis que ma consternation ne prêtât à confusion et ne fût mal interprétée : il ne fallait pas qu'elle m’imaginât épris d'elle. (Thomas Baudouin, Iñés, Nouvelles Éditions Latines, 1957, chap. 4)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français