contamination
étymologie
Du latin contaminatio.

nom

SingulierPluriel
contaminationcontaminations

contamination \kɔ̃.ta.mi.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Souillure qui résulte du contact d’un objet impur, malpropre ou contaminant.
    • Ce sont les plaies faites maladroitement, par les barbiers d’occasion, à l'aide de mauvais rasoirs, voire même de couteaux, plus ou moins bien affilés, qui créent des portes d'entrée à la contamination. (Bulletin de la Société française de dermatologie et de syphiligraphie, vol. 20, Éditions Masson et Cie, 1909, p. 155)
    • Ce sont les excrétats virulents, en particulier les urines aérosolisées qui assurent la contamination des animaux et de l'homme. (François Denis, Les virus transmissibles de la mère à l’enfant, 1999, p. 380)
  2. (Par extension) (Médecine) (agriculture) (Élevage) Infection produite par une maladie contagieuse.
    • Il convient d'éviter les parcelles qui ont servi antérieurement à la culture de tomate. Cette mesure permet d'empêcher la contamination des nouveaux plants par les plants de tomate de la variété précédente. (Sutevee Sukprakarn, Sunanta Juntakool, Rukui Huang & Tom Kalb, Comment produire et conserver ses propres semences de légumes: Un guide pour les producteurs, traduit par Virginie Levasseur, AVRDC-World Vegetable Center, 2006, p. 20)
  3. (Par extension) (psychol) (Par ellipse) Contamination mentale.
  4. (Industrie agroalimentaire) Introduction ou présence d’un contaminant dans un aliment ou dans un environnement alimentaire.
  5. (Nucléaire) (radioprotection) Contamination radioactive.
  6. (Linguistique) Changement phonétique ou grammatical par l’influence d’un autre mot sémantiquement proche.
antonymes
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français