contemplation
étymologie
Du latin contemplatio lui-même du latin contemplor.

nom

SingulierPluriel
contemplationcontemplations

contemplation \kɔ̃.tɑ̃.pla.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de contempler.
    • Mrs. Paulina Barnett, dans un perpétuel ravissement, assistait à ce spectacle nouveau pour elle. De quelles souffrances, de quelles fatigues, son âme de voyageuse n'eût-elle pas payé la contemplation de telles choses ! (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Cependant la contemplation des phénomènes célestes soulève peut-être, à côté du sentiment de l'admiration, des pensées moins réellement religieuses. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
  2. Profonde application de l’esprit à quelque objet, surtout aux objets purement intellectuels ou religieux.
    • Quant à Othon, […] il était tombé dans une contemplation muette et profonde à la vue de la jeune princesse Héléna. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  3. Habitude de l’esprit qui porte à la méditation, à la rêverie.
    • Le goût de la solitude et de la contemplation.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français