contour
étymologie
 Composé de con- et de tour.

nom

SingulierPluriel
contourcontours

contour \kɔ̃.tuʁ\ masculin

  1. Limite externe de la surface d’un corps, surtout en parlant des objets arrondis.
    • […] le ciel était à peine éclairci et la même vapeur sombre enveloppait tout et effaçait les contours des objets. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Ces montagnes, en raison de leur constitution géologique, sont plus que n'importe quelles autres soumises à l'influence de l'érosion. Les Basses-Alpes s'usent, s'écroulent lentement, modifient leurs contours, tendent à s'aplanir. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Silhouette, profil, périmètre, ligne de délinéation.
    • À contre-lumière, elle était difficilement identifiable. Sa silhouette montrait les contours d'une longue robe descendant jusqu'aux chevilles, une écharpe autour du cou et une épaisse tignasse tombant sur les épaules. (Patrick Sant-Anna, Les naufragés du destin, ‎Publibook, 2011, page 109)
    • Des contours dessinés avec précision.
    • Tracer des contours.
  3. Enceinte.
    • Le contour d’une forêt.
    • Un vaste contour.
  4. (Suisse) Virage.
  5. (cartographie) Trait délimitant une surface.
  6. (cartographie) Trait ou ligne de changement de couleur ou de valeur d'un graphisme, qui en délimite l'ensemble ou des éléments.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français