contradiction
étymologie
Du latin contradictio.
contrdictiun.

nom

SingulierPluriel
contradictioncontradictions

contradiction \kɔ̃.tʁa.dik.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de contredire.
    • Il n’aime pas la contradiction.
    • Il est sans cesse en contradiction avec lui-même.
    • Votre défense n’est qu’un tissu de contradictions.
    • Esprit de contradiction, disposition à contredire sans cesse.
    • Il a l’esprit de contradiction.
    • Il se rend insupportable par son esprit de contradiction.
  2. (Par extension) Opposition vive à quelqu’un, à quelque chose.
    • Cette proposition a été acceptée sans contradiction.
    • Les contradictions ne l’ont point rebuté.
  3. Opposition, incompatibilité entre deux ou plusieurs choses, ou entre les éléments d’une même chose.
    • Dans un livre divin, en effet, tout est vrai, et, deux contradictoires ne pouvant être vraies à la fois, il ne doit s’y trouver aucune contradiction. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 167.)
    • Cette norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale soit par publication d’un texte identique, soit par entérinement au plus tard en décembre 1999, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées au plus tard en décembre 1999. (Norme européenne EN 933-1, août 1997)
    • Il est intéressant de noter au bénéfice de nos modernes souverainistes que des romantiques comme Mazzini, Michelet, Lamartine ou Hugo ne voyaient aucune contradiction entre nationalité et européanité. (Élie Barnavi, L’Europe comme utopie, dans Marianne (magazine) du 13 août 2011, p. 81)
    • Le statut d’entrepreneur individuel spécialisé dans la chnouf semble en contradiction avec une vocation de pédagogue se destinant à enseigner les valeurs du sport. À moins de se spécialiser dans le cyclisme. (Bourse d’études, dans Marianne, nº 772 du 11 février 2012, p. 43)
  4. (logique) Connecteur logique, relation existant entre deux ou plusieurs termes ou deux ou plusieurs propositions dont l’un(e) affirme ce que l’autre nie. De symbole ⇒.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français