contreseing
étymologie
 Composé de contre- et de seing.

nom

SingulierPluriel
contreseingcontreseings

contreseing \kɔ̃.tʁə.sɛ̃\ masculin

  1. Signature de celui qui contresigne.
    • Cette ordonnance porte le contreseing du ministre de la Guerre.
    • Nous devons maintenant rechercher, à la lumière de ces arrêts, la signification véritable du contreseing ministériel. (Céline Wiener, Recherches sur le pouvoir réglementaire des ministres, 1970)
    • Dans la mesure où une large part des textes soumis à contreseing résulte d’un travail et d’un accord interministériels, il n’y a pas lieu de reprendre l’examen au fond de ces textes au moment du recueil des contreseings, comme le rappelle la circulaire du Premier ministre du 7 juillet 2011. (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État (France), Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8)
  2. (Spécialement) Signature ou griffe d’un ministre apposée sur les lettres et les paquets pour qu’ils soient exempts des frais de poste.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français