contrevent
étymologie
Composé de contre et de vent.

nom

SingulierPluriel
contreventcontrevents

contrevent \kɔ̃.tʁə.vɑ̃\ masculin

  1. (menu) Grand volet de bois ou de fer, qui s’ouvre et qui se ferme du côté extérieur de la fenêtre et qui sert à garantir du vent, de la pluie, du jour, etc.
    • Il entra résolument dans l’auberge principale : on mettait la dernière barre aux contrevents. (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo (roman), 1846)
    • Peu avant d'arriver à l'angle de l'aile, non loin du perron, ils remarquèrent une croisée sur laquelle étaient rabattus les contrevents tout de guingois et que l'on pouvait ouvrir facilement. (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • J'allai m'étendre pour la sieste, dans cette chaleur des débuts d'après-midi où j'ai beau tirer les contrevents, la lumière perce de toutes parts et il y a des rais de soleil jusqu'au pied de mon lit. (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 12.)
    • Le soleil du matin qui entrait droit dans ma chambre, éclatant et rond, par le trou qu’un pic avait creusé dans le contrevent, chassait toutes mes craintes et me rendait à une heureuse solitude. (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 125.)
  2. (architecture) (charpenterie) Pièce de bois placée obliquement entre les fermes d’une charpente pour leur donner plus de résistance contre l’action du vent.
  3. (Métallurgie) Côté opposé à la tuyère dans un fourneau d’affinage.
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.240
Dictionnaire Français