converti
étymologie
Participe passé de convertir.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinconverti
\kɔ̃.vɛʁ.ti\
convertis
\kɔ̃.vɛʁ.ti\
Fémininconvertie
\kɔ̃.vɛʁ.ti\
converties
\kɔ̃.vɛʁ.ti\

converti \kɔ̃.vɛʁ.ti\ masculin

  1. Qui a subi une conversion.
    • Si l’on signale, en 350, la présence à Metz d’un évêque du nom de Siméon, qui aurait été un juif converti, cela ne signifie pas qu’il y ait déjà eu des juifs dans cette ville. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

traductions
nom

SingulierPluriel
converticonvertis

converti \kɔ̃.vɛʁ.ti\ masculin (pour une femme on dit : convertie)

  1. (religion) Celui qui s’est converti à une religion.
    • Vous prêchez un converti, vous parlez pour convaincre un homme qui est de votre avis.
    • — Je sais qu’il est converti, et même déjà ses parents et ses grands-parents. Mais on dit que les convertis restent plus attachés à leur religion que les autres, que c’est une frime, est-ce vrai ? (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 190)
    • Peu d’entre eux ont pris en considération le rôle des mrabtin dans la communauté villageoise. Leur ignorance et leur approche dénigrante de l’islam ont exigé des convertis des grands écarts et des sauts culturels et identitaires impossibles à accomplir. (Karima Direche, Convertir les Kabyles : Quelles réalités ?, dans Religions et colonisation, XVIe-XXe siècle : Afrique, Amérique, Asie, Océanie, sous la direction de Dominique Borne & ‎Benoît Falaize, Éditions de l’Atelier, 2009, page 160)

traductions
forme fléchie

converti \kɔ̃.vɛʁ.ti\

  1. Participe passé masculin singulier de convertir.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français