copine
étymologie
Féminisation de copain sur le modèle des noms en -in, tels que lapin / lapine, coquin / coquine, etc.
forme fléchie

SingulierPluriel
copinecopines

copine \kɔ.pin\ féminin

  1. Féminin de copain.
    • Sur ces entrefaites elle a rencontré par hasard une de ses anciennes copines, une nommée Suzanne, une brune en minijupe, une sorte de grande sauterelle à la voix nasillarde. (Daniel Apruz, La Bêlamour, éd. Buschet/Chastel, 1970)
    • Il avait pris un soir son baluchon pour aller habiter chez une copine. Où précisément ? Peut-être du côté d’Élan ou de Villers-le-Tilleul. Il n'en savait fichtre rien. (Bernard Totot , Le mystère du troisième pied, Editions Le Manuscrit, 2012, p.109)
    • — J’hallucine, dit Colette. [—]. Quand je raconterai ça aux copines, elles ne voudront jamais me croire.
      — Portenawaque, estima Coline en son obscur langage.
      (Bernard Suisse, Motus et babouches cousues, Éditions Le Manuscrit, 2005, p. 147)
  2. (En particulier) Amante ; maîtresse.
    • L’un d’eux me confesse avoir eu un enfant avec sa copine, sans être marié, précisément au moment de la crise du « mariage pour tous ». Il relate ce fait comme un accident biographique, précisant que ses parents sont en colère. (Josselin Tricou, « Entre masque et travestissement : Résistances des catholiques aux mutations de genre en France: le cas des "Hommen" », dans la revue Estudos de Religião, vol. 30, n° 1, jan.-avr. 2016, p. 64)
forme fléchie

copine \kɔ.pin\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de copiner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de copiner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de copiner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de copiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de copiner.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français