cor
étymologie
(Nom commun 1) En ancien français corn, du latin cornucorne [des animaux] » ), matière qui dans l’Antiquité était utilisée pour faire des instruments à vent.
(Nom commun 2) Du latin corium.

nom

SingulierPluriel
corcors

cor \kɔʁ\ masculin

  1. (propre) (chasse) (toujours employé au pluriel) Andouiller.
    • Un cerf de six cors, de dix cors, qui a six ans, dix ans, c’est-à-dire trois, cinq andouillers de chaque côté.
    • (ellipse) Un cerf six cors, dix cors.
    1. (Par métonymie) Cerf.
      • Un six cors. Un vieux dix cors.
  2. (vieux) Corne qui servait d’appel aux pâtres, soldats, chasseurs… ou instrument de même forme mais fabriqué dans une autre matière.
    • Le cor de Roland…
    • Arrivé à cinquante pas de la porte principale, le chevalier prit un cor d’ivoire qu’il portait en sautoir, et, l’approchant de ses lèvres, il en tira trois sons puissants et prolongés […] (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  3. (Musique) Nom générique de différents instruments à vent de la famille des cuivres.
    1. (En particulier) Cor de chasse.
      • Dans la rue, un son de cor a éclaté, un air de chasse… Apparemment, quelque piqueur de grande maison, debout près d’un comptoir de cabaret, les joues gonflées, la bouche impérieusement serrée, l’air féroce, émerveille et fait taire l’assistance. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
      • Il habitait un terrier dans les bois communaux de La Motte, commune de La Hardoye, jouait de la flûte et sonnait du cor. (Albert Meyrac, Traditions, coutumes, légendes et contes des Ardennes comparés avec les traditions, légendes et contes de divers pays, Éditions FERN, 1966, p.203)
    2. (En particulier) Cor d’harmonie, instrument d’orchestre symphonique, dans sa version moderne.
    3. (En particulier) Cor naturel, instrument d’orchestre symphonique, dans sa version ancienne.
    4. (Par métonymie) (populaire) Corniste, celui qui joue de cet instrument.
      • Premier cor à l’orchestre de l’Opéra.
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’instrument de musique du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté sous la forme d'une corne munie de deux viroles reliées par une sangle. Quand la sangle est d'un autre émail, on le dit lié. Quand ce sont les viroles, il est virolé. Quand c’est l’embouchure, il est dit enguiché ou embouché. À rapprocher de cor de chasse, cornet, grêlier, huchet, olifant et trompe.
    • Tranché dentelé : au premier de sinople au cor d’or, au second d’argent à l’arbre terrassé de sinople, qui est de la commune de Monnières du Jura voir illustration « armoiries avec un cor »

traductions
nom

SingulierPluriel
corcors

cor \kɔʁ\ masculin

  1. (Médecine) Callosité douloureuse qui affecte le pied et ordinairement causé par la compression exercée par des chaussures trop étroites ou trop rigides.
    • J’ai un cor aux pieds.
  2. (Médecine) (vétérinaire) Callosité douloureuse qui résulte de la compression exercée par des harnachements inadaptés.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français