coté
étymologie
De cote et coter.

adjectif

SingulierPluriel
Masculincoté
\kɔ.te\
cotés
\kɔ.te\
Féminincotée
\kɔ.te\
cotées
\kɔ.te\

coté \kɔ.te\

  1. Qui fait l’objet d’une cotation.
    • Elles vont du putanat prolétarien à l’émerveillement de l’hétaïre haut cotée, jouant des fesses dans le velours et dans la soie. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 31)
  2. Qui figure sur la cote officielle de la Bourse.
    • Valeur cotée à la Bourse.
    • Il a acheté des actions cotées.
  3. (technique) (Dessin industriel) Sur lequel figure les cotes
    • Comme nous disposions d'une minute d’État-Major entre les PK 116 et 132, nous avons recherché les points cotés communs entre cette minute et ceux de la carte de base IGN au 1/25000 au niveau des berges sur une largeur voisine de 2500 m de part et d'autre de la rivière. (Jean-Claude Mallard , Nivellements de la grande Saône de 1835 à 1867: Section Chalon-sur-Saône/Tournus : Altimétries 1836/1865/1891, Presses universitaires de Lyon, 2004, page 172)
forme fléchie

coté \kɔ.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe coter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français