coulis
étymologie
Mot dérivé de couler#fr|couler et -is.

adjectif

SingulierPluriel
Masculincoulis
\ku.li\
Féminincoulisse
\ku.lis\
coulisses
\ku.lis\

coulis \ku.li\

  1. Qui coule. N’est plus usité que dans la locution : Vent coulis : vent qui coule, qui se glisse au travers des fentes et des trous.
    • L’espace n’était pas immense, et quelques vents coulis, qui avaient, quoique au cœur de l’été, des fraîcheurs de novembre, passaient bien par les fentes de la toile et les interstices laissés au ras du sol. (Amédée Achard, Récits d’un soldat - Une Armée prisonnière ; Une campagne devant Paris, 1871)

nom

coulis \ku.li\ masculin

  1. (cuisine) Suc d’un aliment consommé à force de cuire, passé par une étamine, un linge, une couloire, etc.
    • Coulis d’écrevisses.
  2. (constr) Plâtre, mortier gâché ou métal fondu qu’on fait couler dans des joints pour les garnir.
  3. (Désuet) Variante orthographique de coolie.
    • Aussitôt le docteur anglais partit pour Calcutta, et s'adressa au directeur de la Compagnie anglaise des Indes, qui, pour l'honneur de sa nation et la gloire des sciences, lui donna, pour le porter à Jagrent, un palanquin à tendelets de soie cramoisie, à glands d'or, avec deux relais de vigoureux coulis ou porteurs, de quatre hommes chacun; [...]. (Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, La chaumière indienne, 1790)
  4. Courant d'air.
    • La flamme bleuâtre de la lampe à essence vacillait au moindre coulis d’air. Déchaussés, nous tendions les pieds vers la bûche qui charbonnait, précieusement couverte de cendre. (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 69)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français