cousu de fil blanc
étymologie
En couture, lorsqu’il s’agit de recoudre un tissu, il est de bon ton de choisir un fil proche de la couleur de l’étoffe. C'est pourquoi si l’on coud un tissu foncé avec un fil blanc, la couture qui devait être discrète et cachée se retrouve bien visible. Au sens figuré, ce sens est reporté à toute entreprise qui tente de dissimuler quelque chose de manière maladroite et évidente.

locution adjectivale


cousu de fil blanc

  1. (Figuré) Qualifie une intrigue, une explication grossière, mal faite, et dont on ne peut cacher l’évidence.
    • Cela n’avait pas le sens commun, c’était cousu de fil blanc ; mais sa raison sommeillait, et depuis longtemps elle ne suivait plus que les feux follets de son imagination détraquée. (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 35.)
    • M. Paul, que cette malice cousue de fil blanc laissait insensible, sourit, hocha la tête, plissa drôlement son petit œil et répondit : […]. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • L’intrigue de ce film était vraiment cousue de fil blanc.
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français