cousue
étymologie
Du participe passé de coudre, pris, pour la cigarette, au sens de confectionner, par analogie avec la production de vêtements, prêt-à-porter ou confection artisanale.

nom

SingulierPluriel
cousuecousues

cousue \ku.zy\ féminin

  1. (argot) (familier) (vieilli) Cigarette industrielle, déjà roulée, par opposition à celle que l’on roule soi-même.
    • Mine de rien, j’allume une cousue. (Frédéric Dard (San-Antonio), Tout le plaisir est pour moi, Fleuve Noir, 1959, page 101)
    • Quelqu’un le vit un jour en train de couper au rasoir une cousue, autre surnom de la chose, et de disposer les deux bouts devant lui. Il aurait ainsi l’impression, dit-il au visiteur, de fumer deux cigarettes au lieu d’une [...]. (Michel Van Schendel, L’œil allumé : contes de la colère triste, VLB, 2004)
    • Certains ont offert aux copains et grillé à la hâte une “cousue” au dernier moment. (Philippe Mesmin, Nostalgie en Poitou : Une enclume, une croix de guerre 14-18, Société des écrivains, 2012, page 132)
forme fléchie

cousue \ku.zy\

  1. Féminin singulier de cousu#fr|cousu.
forme fléchie

cousue \ku.zy\

  1. Participe passé féminin singulier de coudre.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français