crétacé
étymologie
(1735) Du latin cretaceus, de cretacraie, argile »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculincrétacé
\kʁe.ta.se\
crétacés
\kʁe.ta.se\
Féminincrétacée
\kʁe.ta.se\
crétacées
\kʁe.ta.se\

crétacé \kʁe.ta.se\

  1. (Géologie) Qui est ou qui tient de la nature de la craie.
    • Les lieux qui forment le département des Ardennes, considérés géologiquement, sont constitués par le terrain ardoisier au nord, le terrain calcaire jurassique au milieu, le terrain crétacé au midi. (François-Xavier Masson, Annales ardennaises, ou Histoire des lieux qui forment le département des Ardennes et des contrées voisines, Mézières : imprimerie Lelaurin, 1861, p.22)
  2. (Géologie) Qui concerne le Crétacé.
    • Une partie du territoire des communes de Pourrain et de Lindry appartient au terrain crétacé supérieur que nous allons décrire et semble être comme le passage de l'un à l'autre; […]. (Annuaire historique du département de l'Yonne, Auxerre : Reboul & Ed. Perriquet, 1839, p.360)
    • L'apport de minéraux de métamorphisme ne peut provenir des auréoles crétacées du Nord-Est car, ainsi que nous allons le voir, les sables albiens de Liart et cénomaniens de La Hardoye sont très pauvres en minéraux paramétamorphiques […]. (Charles Pomerol, Les sables de l'Éocène supérieur (Lédien et Bartonien) des bassins de Paris et de Bruxelles, Paris : Imprimerie Nationale, 1965, p.138)

traductions
Crétacé
étymologie
(1822) De crétacé (1735), « qui contient de la craie », du latin creta désignant la craie. Substantivation effectuée par Jean-Baptiste d’Omalius d’Halloy en 1822.

nom

Crétacé \kʁe.ta.se\ masculin singulier

  1. (Géologie) Dernière et troisième période du Mésozoïque, située entre ≃ -145 et -66 millions d’années, suivant le Jurassique et précédant le Paléogène.
    • ''Superposition et succession chronologique des couches fossilifères/>Quaternaire :/>[…]/>Tertiaire :/>[…]/>Secondaire :/>Crétacé supérieur. Craie blanche./>Crétacé moyen. Grès verts./>Crétacé inférieur. Wéaldien des forêts./>Jurassique. Oolithique supérieur. Portlandien./>[…] (Camille Flammarion, Le Monde avant la création de l’homme'' ↗, Cambridge University Press, Cambridge, 2014 (ré-édition de 1886))

    • La séparation en deux de l’ancien continent du Gondwana, amorcée dès le Permien par le golfe d’Arabie vers le N. de Madagascar, ne paraît pas avoir été complète, même au Crétacé supérieur. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 52)
    • Le passage du crétacé inférieur à la craie se voit bien quand on traverse le Vallage, de Vouziers à Tourcelles-Chaumont par exemple. (Charles Hyacinthe Chenet, Le sol et les populations de la Lorraine et des Ardennes, H. Champion, 1916, p. 43)
    • Dans la région de Sausseuil, Alland’huy, Charbogne on retrouve, sous un mètre d'argiles sableuses, des graviers provenant du Jurassique et du Crétacé, des sables grossiers et fins, comme à Rethel, avec en plus des lits marneux. (A. Bonte, 1963 & J.-N. Hatrival, 1966, Notice de la carte géologique au 1/50 000 : XXIX-10 : Rethel, Ministère de l'Industrie (France), p. 1)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.058
Dictionnaire Français