cracra
étymologie
Oiseau : onomatopée, d’après son cri.
Adjectif : première syllable de crasseux, redoublée.

nom

SingulierPluriel
cracracracras

cracra \kʁa.kʁa\ masculin

  1. Un des noms vulgaires du fruit de l’arbousier.

nom

SingulierPluriel
cracracracras

cracra \kʁa.kʁa\ masculin

  1. Espèce de petit héron américain.

adjectif

SingulierPluriel
cracracracras

cracra \kʁa.kʁa\ masculin et féminin identiques

  1. (enfantin) Sale.
    • Il est cracra comme une poubelle et son accoutrement ferait merveille sur la piste de Médrano. (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 56)
    • Pas plus que la tante Élise, tanguante de graisse mais vive, un peu cracra, chez elle je sortais de dessous le lit avec des dentelles de moutons accrochées à ma robe, je tournais et retournais une cuiller mal décrottée avant d’oser fendre la peau plissée de ma poire au jus. (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 326)
    • ''Des grosses bêtes/>Des choses pas sympa/>Des gros trucs cracras qui craignent grouillent et qu’ont les crocs''/>(Stupeflip, Les Monstres sur l’album Stupeflip, 2003.)

    • Ainsi, il suffisait de mélanger 3,5 % d’huile cracra aux carburants fossiles — au lieu de 7 % — pour respecter le seuil de mélange. (Odile Benyahia-Kouider, « Les pétroliers font du gras avec leur drôles d’huiles », Le Canard enchaîné, 13 juin 2018, page 4)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français