cravate
étymologie
(Adjectif, Nom 1) (Vers 1630) Du croate Hrvat ou variante de Croate, croate issue de l’allemand Kroate.
(Nom 2) (Vers 1650) Du précédent avec le sens de « bande de tissu portée autour du cou comme en portent les cavaliers croates ».

adjectif

SingulierPluriel
cravatecravates

cravate \kʁa.vat\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Croate, de Croatie.
    • […] on a remarqué que les chevaux hongrois, cravates et polonais sont fort sujets à être bégus. (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 539.)
    • ''Cavalier cravate, soldat de cavalerie légère d'avant la Révolution française de 1789.
    • Régiment Royal-Cravates cavalerie.

nom

SingulierPluriel
cravatecravates

cravate \kʁa.vat\ masculin

  1. (Désuet) (chevaux) Cheval robuste d’origine croate.
    • Les cravates sont des chevaux de grand travail.
  2. (Désuet) (militaire) Soldat de cavalerie légère originaire de Croatie.
    • S'enrôler dans une compagnie de cravates. (Vincent Voiture, Lettres)

nom

SingulierPluriel
cravatecravates

cravate \kʁa.vat\ féminin

  1. (Habillement) foulard#fr|Foulard que les hommes et plus rarement les femmes se mettent autour du cou.
    • Je m’apprête, pour descendre à table. J’endosse un gilet de fantaisie, un vêtement sombre. Je pique une perle à ma cravate. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Jusqu'aux cravates, au petit nœud suavement bloqué par une épingle dans l’échancrure du col, jusqu’au feu d’un vrai diam’ et au cuir mat du bracelet-montre, on sentait ces messieurs soucieux de leur mise. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il allait, tête haute, serré dans un complet avantageux, la cravate impeccable, le chapeau désinvolte. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 122)
    • Jim tirait ses manchettes et rectifiait sa cravate, en s’inclinant d’un air modeste. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Monsieur André, l’Inspecteur le lui répète chaque fois, devrait savoir que la cravate fait partie de la civilisation, que ce soit une lavallière, un nœud droit ou une régate et que le décorum est lié à la fonction publique. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    1. Petite fourrure dont les femmes s'entourent le cou.
      • une cravate d'astrakan.
    2. (analogie) Corde qui serre le cou d’un pendu.
      • Ou bien serait-ce quelque araignée qui brode une demi-aune de mousseline pour cravate à ce col étranglé ? (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    3. Pièce de tissus rouge moirée qui sert à attacher autours du cou l’insigne des commandeurs de la Légion d’honneur.
      • (absolument) Recevoir la cravate. (Être promu commandeur).
  2. (vexillologie) (Par extension) ruban#fr|Ruban qu’on attache en haut d’une lance, d’un drapeau, et dont les bouts sont pendants.
    • La cravate d'un drapeau.
  3. (rugby) Plaquage à hauteur du cou, sévèrement sanctionné.
  4. Mousseline des Indes.
  5. Au tric-trac marque que l'on met à sont fichet pour signifier que l'on a une grande bredouille.
  6. (marine) Cordage de grosse taille qui est utilisé, sans nœud, sur un mat, une ancre, ou toute pièce lourde.
synonymes
traductions
traductions
traductions
forme fléchie

cravate \kʁa.vat\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cravater.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cravater.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cravater.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cravater.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de cravater.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français