crique
étymologie
(Nom commun 1) Du Vieux norrois kriki. Le mot anglais creek#en|creek est issu de la même racine.
Lorsqu’il s'agit de toponymes normands comportant ce mot, l’étymologie en est le plus souvent différente. Elle s’explique par un autre terme norrois kirkja (« église »), avec métathèse du /r/. On le trouve aussi plus rarement sous la forme carque (Carquebut) ou querque (Querqueville). La plupart des noms en -crique- ou -cricque- ne sont situés ni sur le littoral, ni au bord d’une : : (Nom commun 2) Onomatopée cric évoquant un bruit effrayant ou variante apophonique de croque ? voir croquemitaine
(Nom commun 3) Peut-être de la racine onomatopéique krikk, car les recettes précisent que les bords de cette galette doivent être craquant.

nom

SingulierPluriel
criquecriques

crique \kʁik\ féminin

  1. Petite baie, partie du rivage qui forme dans les terres un enfoncement où de petits bateaux peuvent se mettre à l’abri.
    • De ce côté, le rivage, capricieusement festonné, creusé de criques et d'anses, hérissé de caps aigus et de promontoires abrupts, allait se perdre dans ce confus enchevêtrement de détroits, de pertuis, de passes, qui donne aux cartes des continents polaires un si bizarre aspect. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • […] des centaines d’embarcations affluent de tous côtés, forment un immense demi-cercle autour des cétacés et les chassent vers quelque crique, où ils sont promptement massacrés. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, p. 37)
    • À sa gauche, le paysage défilait, très lentement, car la pétrolette de Jeffries avait fort à faire. C'était une succession de criques sauvages, de mornes déserts, d'îlots de corail, dominés par la masse sombre de la forêt et de la montagne. (Pierre Benoit, Erromango, 1929)
    • ''Crique : a) Petite BAIE s’étendant plus loin à l’intérieur des terres qu’une ANSE./>b) Bras d’eau douce ou salée, relativement étroit, s’avançant à l’intérieur des terres et influencé sur toute sa longueur par la MARÉE. (Crique'' ↗, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)

    • (Par analogie)Je m'engage sur la pente. Zinder est là-bas, au centre d'une vaste crique à l'apparence de golfe desséché que bornent, à l'Est et à l'Ouest, des coteaux pierreux en forme de promontoire. (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 14)
  2. Défaut correspondant à une fissure interne ou débouchant sur un produit métallique.
  3. (Guyane) Petite rivière qui parcourt forêts et savanes et se jette dans un fleuve.
  4. Recette traditionnelle, de l'Ardèche et de la Drôme, de galette de pommes de terre revenues à la poêle.
    • À l'aide d'une grande assiette ou d'un couvercle, retournez la crique et laissez la cuire sur l'autre face encore une dizaine de minutes.
  5. (militaire) Fossé creusé autour des places fortes dans le but d’empêcher l'ennemi d'y faire des tranchées.
  6. Dent
    • Le chagrin n'empêchait pas vos criques de manger des gigots. (Gustave Flaubert, Correspondance)

nom

SingulierPluriel
criquecriques

crique \kʁik\ masculin, parfois féminin

  1. Personnage imaginaire destiné à effrayer les enfants. voir que le grand crique me croque
    • Mon récit est pris du vrai, fait avec des lettres d’émigrants, le « mémorial » du jeune secrétaire de Tartarin, des dépositions empruntées à la Gazette des Tribunaux ; et quand vous rencontrerez ça et là, quelque tarasconnade par trop extravagante, que le crique me croque si elle est de mon invention. (Alphonse Daudet Port-Tarascon – Dernières aventures de l’illustre Tartarin)

nom

SingulierPluriel
criquecriques

crique \kʁik\ masculin, parfois féminin

  1. Dauphiné (Ardèche) Galette de pomme de terre râpées, cuite à la poêle. Semblable aux röstis suisses.

nom

SingulierPluriel
criquecriques

crique \kʁik\ masculin

  1. (Canada) ruisseau
    Chacun a un crique de son enfance, celui où on allais patauger, attraper des petits poissons, ramasser des roches... Celui d'où on revenait les habits trempés, en retard pour souper... (Commission de toponymie du Québec Parlers et paysages du Québec, 2012, p: 68)
forme fléchie

crique \kʁik\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe criquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe criquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe criquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe criquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe criquer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français