crocheter
étymologie
voir crochet

verbe

crocheter \kʁɔʃ.te\ ou \kʁɔ.ʃə.te\ transitif conjugaison

  1. Ouvrir une porte, un meuble, etc., avec un crochet, au lieu de clef.
    • Nous avions oublié la clef, il fallut crocheter la porte. - Crocheter une serrure.
  2. (Péjoratif) Forcer une serrure, une porte, comme le fait un voleur.
    • Pour elle, désormais, quoi qu’il advînt, il était le voleur, celui qui met la main dans la poche des autres, celui qui crochète les portes et s’introduit furtivement. (Maurice Leblanc, Herlock Sholmès arrive trop tard dans Arsène Lupin gentleman-cambrioleur, Pierre Lafitte et Cie, 1907, page 282)
  3. Réaliser un vêtement à l'aide de fil et d'un crochet.
    • Après le dîner, souvent je reviens dans sa chambre, elle m’apprend à crocheter un de ces grands fichus ronds à grosses mailles qu’elle se fait pour elle-même et qu’elle porte toujours, repliés en deux sur ses épaules… (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 229)
  4. (Belgique) (Québec) Broder au crochet, garnir des dessins ou créer de la dentelle de fil à l'aide d'un crochet.
  5. Faire un crochet du pied dans le but de faire choir.
    • Quelques minutes avant la fin de la première mi-temps, un joueur de Bordeaux crochète un Marseillais dans la surface de réparation. Je siffle le penalty indiscutable. (Christophe Donner, Mon oncle, Grasset, 1995)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français