croissance
étymologie
Du latin crescere, dérivant de Ceres (Cérès, déesse de l’agriculture).

nom

SingulierPluriel
croissancecroissances

croissance \kʁwa.sɑ̃s\ féminin

  1. (biologie) Fait ou action de croître ou de grandir.
    • Cet ouvrage présente les connaissances actuelles sur l’écophysiologie du pois protéagineux : développement végétatif et reproducteur, croissance en condition non limitante, nutrition azotée. (Nathalie Munier-Jolain, Agrophysiologie du pois protéagineux, 2005, page 19)
    • […] ; parmi les écotypes, la croissance de la luzerne maritime sur les plages de la plaine orientale et du plantain des sables sur celles de la Balagne, est conditionnée par la teneur locale de la salinité du sol ;[…]. (Fernand Ettori, Corse: écologie, économie, art, littérature, langue, histoire, traditions populaires, éd. C. Bonneton, 1979, page 250)
    • L’ossification de membrane concerne la plus grande part de la voûte et de la face. La croissance des os de la voûte répond à l’augmentation du volume de l’encéphale sous-jacent. (Jean Nauwelaërs, Radiopédiatrie : guide pratique, Heures de France, 1999, p. 80)
    • Sa croissance lente lui donne toujours une allure d’arbuste ou de petit arbre un rien contrarié. En cas de conditions extrêmes de froid ou de vent, il a même tendance à se « bonsaïfier ». (Serge Schall, Jardiner en terrain sec, Larousse, 2016, p. 41)
  2. Fait d’augmenter, de se développer, de propager.
    • La croissance de cette ville est remarquable.
  3. (Mathématiques) Pente d’une courbe dont on qualifie l’évolution.
    • Cette fonction a une croissance positive.
  4. (Économie) Augmentation sur le long terme de la production de biens et de services d’une économie. Elle a pour but d’améliorer la vie des populations (enrichissement matériel) et d’augmenter les richesses de son économie. La croissance se mesure généralement année par année grâce au PIB.
    • Il est convaincu que le retour de la croissance est une bonne nouvelle alors que la croissance signifie seulement de plus en plus de production vaine, « une immense accumulation de marchandises » (Karl Marx), une montagne d’objets supplémentaires pour nous ensevelir. (Frédéric Beigbeder, 99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, page 27.)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français