croquet
étymologie
(sport) De l’anglais croquet.
(Pâtisserie)  Composé de croquer et de -et.

nom

SingulierPluriel
croquetcroquets

croquet \kʁɔ.kɛ\ masculin

  1. (sport) Jeu que l’on joue en poussant des boules de bois, avec un maillet, sous des arceaux dans un espace de terrain limité.
    • Si le temps menaçait on ne quittait pas Bourbonne, et on jouait au croquet dans le jardin des Bains, avec de jeunes officiers venus pour une cure, qui mettaient tant de gaieté dans les bals, et dont les galons dorés sur l’avant-bras s’enroulaient en volutes. (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 115.)
    • Quand le temps le permettait, tout le monde se retrouvait dans le jardin pour jouer au croquet sur une grande pelouse derrière la maison. (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 180.)
    • … tout ce beau monde aimablement papotait et se divertissait de la métaphysique au vieux jeu du croquet, (Gérard Ansaloni, Les Dix rouleaux de Touenhouang, Éditions La P’tite Hélène, 2018)

nom
  1. (Pâtisserie) Sorte de gâteau mince et sec, croquant#Nom_commun_1|croquant.
    • Puis, elle tint des gâteaux, des galettes, des tartes aux cerises, des croquets, des biscuits de maïs, épais et jaunes, sur des claies d’osier,  (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français